Retour en haut La méthode originale Les résultats Les principes Douceur en profondeur Joseph Pilates
anchor
Methode Originale

La méthode originale Pilates

La méthode Pilates, du nom de son créateur,  est un système unique d’exercices basé sur :

anchor
Résultats

Les résultats

Il a été scientifiquement démontré que la méthode originale Pilates améliore considérablement notre qualité de vie.

Grâce à une pratique régulière, le Pilates :

  • Développe force, souplesse, coordination et équilibre
  • Elimine le stress
  • Renforce et allonge les muscles profonds et superficiels
  • Soulage les douleurs du dos
  • Assouplit les articulations
  • Améliore la capacité respiratoire
  • Corrige la posture
  • Optimise les performances sportives et générales
  • Modèle la silhouette
  • Soigne et prévient les lésions
  • Aide le corps à bien vivre la période de grossesse
  • Facilite l’accouchement
  • Permet la remise en forme post-natale
  • Perfectionne la maîtrise du corps
  • Augmente la masse osseuse
  • Diminue les risques de fractures
  • Contribue au bon équilibre physique et mental
  • Apporte vitalité et énergie
anchor

Les principes

Pour que la méthode Pilates soit efficace il est impératif de garder à l’esprit ses principes fondamentaux :

Centrage corporel Respiration Contrôle Précision Concentration
Centrage corporel

Le Pilates aide à prendre conscience que chaque mouvement part d’un point central situé sous le nombril et qui est considéré par Joseph Pilates comme le véritable centre de l’énergie corporelle.

Seul un travail en synergie de tous les muscles de l’abdomen, du dos, du diaphragme et du périnée permet de corriger l’alignement du corps, de créer l’équilibre nécessaire à l’acquisition de la bonne posture, augmente la force et améliore la liberté du mouvement, l’aisance et l’agilité corporelle.

Lorsque le buste est droit, que la nuque et la base de la colonne vertébrale sont parfaitement alignées que les membres peuvent bouger sans la moindre tension.

Si le centre d’énergie est peu tonique, ce sont les muscles des jambes, des épaules et du milieu du dos qui devront assurer les mouvements et le maintien, ce qui ne fait pas partie de leur fonction primaire.

Elle est aussi importante, voire plus, que le travail musculaire. Une inspiration profonde permet une meilleure oxygénation du sang, et une expiration longue et complète sollicite les couches musculaires profondes.

De plus, une respiration consciente et maîtrisée a un effet relaxant.

Les mouvements doivent être conscients, fluides et synchronisés. En contrôlant le travail des muscles l’activité physique sera plus efficace et les blessures seront évitées.

Un seul mouvement effectué à la perfection est plus efficace que dix mouvements à la va-vite. C’est pour cette raison que chaque exercice sera répété que peu de fois.

La qualité prime sur la quantité.

Se concentrer sur l’exécution parfaite des exercices permet d’oublier le monde extérieur. Dès les premières séances on se sent plus détendu et en meilleure forme.

Pour que ces principes soient respectés il est impératif que le corps et l’esprit travaillent en symbiose.

anchor
Douceur en profondeur

Douceur en profondeur

La méthode Pilates est classée parmi les gymnastiques douces, comme le yoga ou le qi-gong. Les exercices exigent une bonne concentration et de la force. Ils requièrent la participation de tout le corps, de la pointe des orteils à la base du crâne.

La méthode est basée sur le travail simultané de plusieurs groupes musculaires dans le but de coordonner l’action du squelette, des articulations et même des organes.

Les mouvements sont contrôlés et effectués avec calme, d’où l’assimilation à une méthode douce. Une fois maîtrisés à la perfection, le rythme des exercices augmente.

Sur le plan physique, la méthode Pilates développe la force et le tonus musculaire. De plus la concentration nécessaire pour effectuer les exercices libère l’esprit des tensions accumulées et donne la sensation d’un meilleur équilibre et contrôle. Ce sentiment persiste au-delà de la séance, la méthode est donc aussi conseillée pour se libérer des soucis quotidiens.

anchor
Joseph Pilates

Joseph Pilates

La méthode Pilates n’est pas une nouvelle trouvaille récente, imaginée par un membre de la génération fitness ; elle a été mise au point il y a plus d’un siècle par Joseph Hubertus Pilates. Né en 1880 en Allemagne, J. Pilates était un enfant malingre, à la santé fragile, qui souffrait entre autres, d’asthme et de rachitisme. Doté, en revanche, d’une forte volonté et d’un moral à toute épreuve, il n’eut de cesse d’améliorer son état de santé et de renforcer son organisme en pratiquant régulièrement des activités sportives visant à augmenter la force musculaire : musculation, gymnastique, escrime, boxe, sans oublier la natation, la plongée et le ski alpin. Ses efforts ne furent pas inutiles. Dès l’âge de 14 ans, il possédait un corps athlétique à la musculature harmonieusement développée, ce qui lui valut de servir de modèle pour des planches d’anatomie. L’enfant chétif était devenu un homme bien bâti et respirant la santé.

Animé par le désir d’atteindre la perfection, Pilates s’intéressa également aux activités originaires d’Extrême-Orient, notamment le yoga et le tai-chi chuan. Il était fasciné par la concentration et le contrôle de l’esprit sur le corps requis pour la pratique de ces disciplines, et sur l’intérêt qu’elles portaient aux techniques de respiration.

Peu à peu, Pilates mit au point son propre programme de préparation  physique, basé sur une exécution précise de mouvements parfaitement contrôlés et coordonnés avec la respiration. Il donna à sa méthode le nom de « Contrology ».

Vers l’âge de 30 ans il partit pour l’Angleterre où il s’installa et devint boxeur. Il dut parallèlement exercer plusieurs activités pour gagner sa vie ; il enseigna par exemple l’autodéfense aux agents de police de Scotland Yard.

Lorsque la première guerre mondiale éclata, Pilates fut, à l’instar d’autres ressortissants allemands vivant en Angleterre, confiné sur l’île de Man. Il n’abandonna pas sa pratique des activités sportives et enseigna à ses congénères les différents exercices qu’il avait inventés. Alors que la grippe espagnole se répandait dans le monde et entraînait des millions de morts, aucune des personnes qui avaient participé à ses séances de conditionnement physique ne mourut et le mérite lui en fut attribué. 

Ce résultat surprenant valut à Pilates de travailler comme conseiller médical dans un hôpital de l’île de Man où il put continuer à développer sa technique. Afin d’éviter la fonte musculaire aux soldats immobilisés par des blessures, Pilates s’employa à leur faire pratiquer des exercices à l’aide de supports de bois qu’il installa lui-même sur des lits inoccupés. Ressorts, pièces d’étoffe et cordes fixés au lit permettaient de soutenir en douceur les efforts des patients dans la réalisation des exercices d’assouplissement et d’étirement des muscles. Joseph Pilates développa un vaste répertoire d’exercices, dont les effets furent vérifiés et confirmés par les personnes qui les testèrent et également par le corps médical.

Après la guerre, Pilates rentra en Allemagne pour y poursuivre son travail. Inquiet de la tournure que prenaient les évènements, il prit la décision en 1926, d’accompagner aux États-Unis Max Shmeling, un boxeur qu’il entrainait et qui devint par la suite champion du monde dans la catégorie poids lourds.

Sur le navire qui le conduisait aux Etats-Unis il rencontra sa future femme, Clara, une infirmière qui fut conquise par ses idées. Installés à New-York, ils ouvrirent leur premier centre de conditionnement physique à Broadway, dans les locaux du New York City Ballet, grâce au soutien de Max Shmeling. Pilates y poursuivit son enseignement. Ses méthodes novatrices trouvèrent un écho favorable auprès de danseurs, artistes et acteurs, comme Katharine Hepburn. En 1934, Pilates publiait son premier livre « Your health » (votre santé), dans lequel il faisait largement référence aux sollicitations imposées en permanence à notre corps et proposait des exercices en vue de faciliter l’accomplissement de certains gestes et de se détendre. En 1945, paraissait son œuvre maîtresse « Return to life through contrology » (Retour à la vie par le contrôle), livre dans lequel il décrit des exercices au sol, illustrés de série de photographies qui le montrent, alors âgé de 60 ans, réalisant lui-même ses exercices.

Joseph Pilates enseigna jusqu’à la fin de sa vie. Il forma plusieurs personnes à sa méthode, notamment la danseuse Romana Kryzanowska, qui travailla à ses côtés et qu’il désigna comme successeur. Il mourût en 1967, à New York, à l’âge de 87 ans, laissant derrière lui une technique de remise en forme, un mode de vie et une tradition. La méthode Pilates n’a cessé de s’enrichir, au fil des découvertes médicales et physiologiques, et elle rassemble actuellement plus de 500 exercices, ceux pratiqués au sol formant la partie centrale du programme.

Grâce à une pratique régulière et attentive, la méthode Pilates corrige l’alignement du corps, adopte de bonnes postures, tonifie les muscles, augmente la mobilité et la souplesse, facilite la réalisation des gestes avec précision, coordination et aisance.

Le résultat : une silhouette élancée, un rayonnement de tout le corps et l’esprit.